Comment déterminer ses stocks dormants/inactifs ?

Déterminer si vos matières premières, composants ou fournitures sont réellement inactifs ou dormants n’est pas toujours aisé !

Je vous explique ci-dessous une méthode simple et reproductible tout au long de l’année et à chaque fin de vie d’un produit avec pour objectifs de :

  • Identifier vos stocks dormants,
  • Evaluer les impacts d’une évolution de la nomenclature,
  • Gérer confortablement les achats liés à la fin de vie d’un produit

La méthode :

1- Lister (ou filtrer) toutes les références qui n’ont pas eu de mouvement depuis plus d’1 an.

2- Faire un inventaire de ces stocks et mettez-les à jour dans votre ERP. L’important est d’avoir des données fiables sur les quantités disponibles et leur état.

N’oubliez pas de prendre des photos sur vos références achetées, elles vous serviront lors d’une éventuelle mais conseillée mise en vente sur pro-spare.com ou les revendre à vos fournisseurs).

3-A l’aide de vos nomenclatures, noter en face de chaque référence inactive celle du produit fini correspondant

4- A ce stade, un travail collectif s’impose. Organiser une (ou plusieurs) réunion(s) avec le service commercial et méthodes avec pour objectif de déterminer si toutes les références dîtes dormantes le sont réellement.

Au cours de ces réunions, gardez à l’esprit une seule question : ce stock est-il réellement inactif ?

 

Pour chaque produit fini, posez-vous les 2 questions suivantes ?

Tel produit fini concerné par une matière première ou un composant inactif va-t-il être commercialisé dans les X prochains mois ou années (à vous de compléter) ?

Si le produit fini doit encore être commercialisé sans évolution de nomenclature, alors considérez que tous les composants de sa nomenclature ne sont plus des stocks dormants.

Cependant, petit bémol : prenez le temps de vérifier les prévisions commerciales de vos produits et vérifiez sur les nomenclatures si les quantités disponibles des matières ou composants ou semi-finis couvrent vos besoins ?

Produits-finit VS prévisions commerciales

Nombre de sous-ensembles disponibles

Nombre de références achetées.

 

Vous pouvez avoir 3 résultats :

  • Les quantités disponibles couvrent entièrement vos prévisionnels sans surplus,
  • Les quantités disponibles couvrent largement vos besoins => dans ce cas, pensez à PRO-SPARE pour mettre en vente le surplus de stocks,
  • Les quantités disponibles ne couvrent pas le prévisionnel, pensez à déposer vos futurs besoins d’achats sur PRO-SPARE et ainsi générer des économies potentielles.

Une évolution de la nomenclature du produit fini est-elle prévue ?

Si c’est le cas, rapprochez-vous de votre service méthodes afin d’identifier les références achetées qui seront impactées par cette évolution de nomenclature, modifier leur statut et les qualifier de dormant

.

N’oublier pas de traiter aussi les sous-ensembles (semi-finis) qui seront impactés.

A noter, certains secteurs (aéronautique, automobile, …) ont une obligation de fournir des pièces de

 rechange pendant 10 ans minimum.

Une fois les stocks inactifs réellement identifiés, pensez à le matérialiser dans vos stocks physiques par un marquage distinctif (étiquette de couleur par exemple) en dissociant les produits finis, des sous-ensembles (semi-finis) et des références achetées (matières, composants, etc).

Je vous présenterais dans un prochain article les différentes solutions qui s’offrent à vous pour valoriser vos stocks dormants.

N’hésitez-pas à nous faire un retour ou partager vos expériences !

 

 

Découvrir le site

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s